Sablieremoji
Vous avez des projets en attente...

Reprenez là où vous en étiez grâce à l'historique de vos simulations et demandes de crédit.

Besoin d'aide ?

Filtrer par année
    Consommer local
    Consommation : priorité au local

    Depuis le premier confinement, 47 % des Français affirment préférer les produits locaux (1).
    Envie de produits sains, soutien aux agriculteurs et aux petits commerces : les motivations des consommateurs sont diverses. Un an après le début de la crise sanitaire, où en est l’engouement pour la consommation locale ?

    Consommer local, c’est l’idéal. Telle pourrait être la nouvelle devise des consommateurs. Passé le confinement de mars 2020, qui a vu émerger une forte demande de produits récoltés ou fabriqués « près de chez vous », des millions de Français ont continué de faire le choix d’une consommation locale. Les ventes de produits issus de circuits courts ont ainsi augmenté de 6% entre juin 2020 et mai 2021, tandis que les ventes de l'ensemble des articles de grande consommation n'ont progressé que de 2,3% (2).



    De nombreux défis pour les marques et les commerçants  

    Du côté des produits manufacturés, le made in France séduit de plus en plus des Français soucieux d’un rééquilibrage de la mondialisation. Dans le secteur alimentaire, dès novembre 2020, une étude a relevé que 51 % des consommateurs hexagonaux privilégient des aliments locaux ou produits en France (3). Le bio continue sa progression, poussé par une consommation plus responsable. De quoi motiver les marques à informer avec plus de transparence des consommateurs en quête de produits sains.

    Dès le début de la crise sanitaire, certains commerçants ont proposé la vente à emporter pour faire face à cette demande inédite. Une initiative bienvenue mais à la portée limitée, deux boutiques indépendantes sur trois ne disposant pas de site web.
     



    Soigner sa présence en ligne : un levier pour gagner en visibilité  

    En réponse, des associations de commerçants ont créé des plateformes en ligne locales pour les boutiques de centre-ville : commandés sur le web, les produits peuvent être récupérés dans les magasins, dans un lieu de collecte commun ou encore livrés au domicile des clients.

    L’enjeu de la présence numérique est un défi pour les commerces de détail, face à des poids-lourds à la notoriété bien établie et dotés d’une forte puissance de feu logistique. À l’échelle nationale, la Fédération Française des Associations de Commerçants a accompagné la création d’une application pour recenser les commerçants et les géolocaliser.
    Objectif : proposer une alternative aux grandes plateformes e-commerce.
     



    Les marques et les distributeurs veulent accompagner cette nouvelle façon de consommer  

    Certains commerçants veulent d’ailleurs croire dans l’alliance du numérique et du lieu de vente physique traditionnel, au service de consommateurs également soucieux de la dimension humaine de la relation commerciale. La consommation locale a le vent en poupe et a toutes les chances de s’inscrire durablement dans les comportements d’achat des Français.

    Deux nuances sont toutefois à noter. 47%(3) d’entre eux considèrent que manger équilibré peut coûter cher. Et si la crise sanitaire a dans un premier temps permis aux consommateurs de revoir leurs priorités et de s’interroger sur une consommation plus responsable, le retour à des habitudes de vie plus normales peut freiner ces élans.

    Cependant, les enseignes de la grande distribution semblent s’aligner et encourager les nouvelles attentes des consommateurs en proposant sur leurs étals des productions d’agriculteurs locaux situés à moins de 50 kilomètres du supermarché. Enfin, la tendance du vrac et des bocaux réutilisables semble également gagner les géants de l’alimentaire.

     

    Sources :

    (1) – Comment la crise liée au Covid-19 impacte-t-elle les comportements et attentes des consommateurs ? (2020, 15 avril). Consulté sur https://info.happydemics.com/lp-etude-regards-croises
     

    (2) – Le Figaro, Plus d'un Français sur trois souhaite acheter plus de produits locaux. Consulté sur https://www.lefigaro.fr/conso/consommation-plus-d-un-francais-sur-trois-souhaite-acheter-plus-de-produits-locaux-
    20210630
     

    (3) – Le modèle alimentaire français résiste et se réinvente (2020, 24 Novembre). Consulté sur https://www.nestle.fr/fondation-nestle-le-modele-alimentaire-francais-se-reinvente

    Le 12 août 2021