Sablieremoji
Vous avez des projets en attente...

Reprenez là où vous en étiez grâce à l'historique de vos simulations et demandes de crédit.

Besoin d'aide ?

L’heure du contrôle technique a sonné pour votre voiture ! Voici quelques informations sur la nouvelle réglementation : points de contrôles, défaillances, tarif et durée de la visite…
Découvrez quelques conseils pour bien le préparer !

Faut-il craindre le contrôle technique ? Certes, il a bien évolué. Renforcé une première fois en 2018, une seconde en juillet 2019, il vise notamment les véhicules diesel et leurs fumées polluantes. Alors, en quoi consiste le nouveau contrôle technique ? Quelles sont les nouvelles règles en vigueur ? Les points de défaillances traqués ? Combien ça coûte ? Les amendes ont-elles augmentées ? Découvrez quelques points à connaître pour bien le préparer.

1/ En quoi consiste le contrôle technique sur un véhicule particulier ?

Obligatoire au même titre que l’assurance de votre véhicule, la visite technique est vécue le plus souvent comme une contrainte. Pourtant, loin d’être superflue, elle permet de vérifier la fiabilité de votre véhicule et sa sécurité. L’exercice consiste à faire réaliser une série de tests sur votre véhicule par un centre agréé par l’État pour limiter le risque d’accident lié à l’usure de votre véhicule. Il s’applique notamment aux voitures particulières (citadine, monospace, 4x4, berline…) quel que soit le type de motorisation (essence, diesel, électrique, hybride, GPL).

À l’origine de la réforme du contrôle
Les nouvelles normes établies par l’Union Européenne visent à harmoniser le contrôle dans les différents pays, réduire davantage le nombre d’accidents et les émissions de gaz à effets de serre. Le contrôle s’est renforcé tout azimut, notamment sur le freinage et la fumée des véhicules polluants comme les diesels.

2/ Comment éviter les réparations à l’issue de la visite technique ?

Votre véhicule commence à prendre de l’âge ? Si vous voulez éviter de vous ruiner en réparation, à l’issue du contrôle, songez peut-être à remplacer votre véhicule. C’est l’occasion de vous tourner vers un modèle moins polluant comme un crossover urbain(1). Certains constructeurs font évoluer leur motorisation pour limiter les émissions de CO2 et consommer moins de carburant.

Astuce pour préparer votre voiture
Si vous souhaitez garder votre véhicule, misez plutôt sur la prévention. Un conducteur averti en vaut deux ! Comment préparer votre contrôle technique ? Assurez-vous qu’il est bien conforme avant de passer à la visite technique, vous éviterez ainsi le désagrément d’une contre-visite. La plupart des garagistes proposent des forfaits avant contrôle assortis d’un devis pour une remise en état.

voiture technologique

3/ Quelles sont les évolutions sur les défaillances techniques ?

C’est sur le point des défaillances techniques « majeures » ou « critiques » que les principales évolutions ont eu lieu en 2020 : les anomalies susceptibles de compromettre la sécurité du véhicule, d'avoir une incidence négative sur l'environnement, ou de mettre en danger les passagers et les usagers de la route.

Détecter les défaillances critiques
La réglementation compte désormais 606 défaillances recensées dont 340 « majeures » et 127 « critiques » donnant lieu à une contre-visite obligatoire(2) ! Parmi les points critiques : une fuite du liquide de frein, des jantes déformées, des pneus trop usés, la corrosion du châssis…

Entretenir votre ancien diesel
Pour éviter que les fumées émises dépassent le seuil critique de pollution, l’idéal est d’entretenir votre moteur tous les 15 000 km.

4/ Quelles sont les sanctions prévues par la réglementation ?

Passer le contrôle ou conduire, il faut choisir… Désormais, la non-validation des points critiques entraîne l'immobilisation immédiate de votre véhicule. Et en cas de défaillance majeure, les réparations doivent être effectuées dans les 60 jours suivant l’expertise technique.

En cas de non-respect des obligations
Concernant le tarif de l’amende rien ne bouge : rouler sans contrôle technique vous expose à une amende forfaitaire de 135 € ! Mieux vaut donc se plier aux nouvelles règles, et se dire que la sécurité de tous pourrait bien s’en trouver renforcée !

5/ Quelle enveloppe prévoir pour un contrôle technique ?

Et si le prix de la contre-visite reste stable (gratuite dans certains centres) on ne peut pas en dire autant de l’expertise technique ! Plus de points contrôlés signifie plus de temps passé sur le véhicule… En France, le tarif du nouveau contrôle technique ne dépasse pas 100 € révélant une grande disparité selon les régions et selon le type de véhicule(3) !

Rendez-vous de contre-visite
Les experts prévoyaient une explosion du nombre de contre-visite à la suite à cette réforme. Pour l’instant, ça n’est pas vérifié(4).

6/ À quelle date effectuer votre contrôle technique ?

Prêts pour la visite ? À vos agendas ! Anticipez votre visite de contrôle dans les six mois qui précèdent le quatrième anniversaire de votre voiture, puis tous les deux ans. Si vous avez acheté un véhicule neuf, vous êtes tranquille pour un moment…

Durée d’immobilisation de la voiture
Avec l’augmentation des points de contrôle, la durée du nouveau contrôle technique est prolongée de 15 minutes environ(5). On conseille en général de prévoir 40 minutes pour la visite complète mais tout dépend de votre voiture : une citadine est plus rapide à contrôler qu’un véhicule GPL(6).

Bientôt un nouveau véhicule ?

Profitez de la souplesse d'un Prêt Perso Auto !
 

FAIRE UNE SIMULATION

Chez Sofinco, démarrez vos projets en toute simplicité.
  • À votre  écoute
    À votre écoute
  • Souscription immédiate
    Souscription immédiate
  • Solution personnalisée
    Solution personnalisée
  • Assistance Europ Assistance incluse
    Assistance incluse