Filtrer par année
    embouiteillages

    Les zones à faibles émissions se déploient de plus en plus en France afin de lutter contre la pollution. Comment circuler convenablement dans ces zones ?

    Les ZFE sont reconnues pour réduire la pollution générée par le trafic routier. En France, elles reposent sur un système de vignettes Crit’Air.

    Depuis 2018, 10 métropoles ont signé un engagement afin d’améliorer la qualité de l’air dans les grandes collectivités :

    Paris

    Métropole du Grand Paris

    Métropole Rouen-Normandie

    Grand Reims

    Eurométropole de Strasbourg

    Métropole de Lyon

    Saint-Étienne Métropole

    Grenoble-Alpes Métropole

    Toulouse Métropole

    Métropole Nice-Côte d’Azur

    Au troisième trimestre de 2022, trois métropoles s’ajouteront à la liste et élargiront le nombre de ZFE : Montpellier-Méditerranée Métropole, Métropole d’Aix-Marseille-Provence, Métropole Toulon-Provence-Méditerranée

    Des vignettes mises en place dans les grandes agglomérations
    Les villes se basent sur le principe d’une vignette Crit’Air posée sur le pare-brise, afin de distinguer chaque voiture en fonction de son niveau d’émissions de polluants atmosphériques. Chaque collectivité est libre d’établir les conditions de circulation dans les agglomérations.

    Dans la Métropole de Lyon, par exemple, il n’est pas possible de circuler ou stationner dans les ZFE avec des poids lourds et des véhicules utilitaires légers destinés au transport de marchandises (catégorie N sur la carte grise), s'ils ont une vignette Crit'Air 3, 4, 5 ou "Non classé".

    Autre exemple à Strasbourg, où les véhicules ayant une vignette Crit’Air 4 sont interdits de circulation. Les véhicules "propres" bénéficient d’une heure supplémentaire pour livrer par rapport aux véhicules roulant aux carburants fossiles.

    Avec quels véhicules puis-je rouler ?
    Dans les grandes métropoles, sont acceptés tous les véhicules 100 % électriques et hydrogènes, les hybrides rechargeables, ainsi que ceux roulant au gaz. Ce dispositif peut varier en fonction des métropoles ; à Lyon seuls les poids lourds de catégorie Crit’Air de 0 à 3 peuvent ainsi circuler en ville. Cette restriction ne s’applique pas aux particuliers. À Paris, depuis 2021, les véhicules de catégorie Crit’Air 4 sont interdits à la circulation (professionnels et particuliers confondus). En juillet 2022, la mesure s’étendra aux voitures de catégorie Crit’Air 3.

    La LOA et la LLD comme solutions
    Deux solutions de financement permettent de trouver des véhicules qui respectent les critères des ZFE, la location avec option d’achat (LOA) et la location longue (LLD) :

    - la LOA vous permet de louer le véhicule de votre choix avec la possibilité de l’acheter à la fin du contrat de location. Plusieurs marques sont proposées (Toyota, Renault, Tesla, Renault, Citroën, BMW, Nissan), avec des contrats sur une durée de 12 à 60 mois. A l’issue du contrat, vous avez le choix entre devenir propriétaire du véhicule en payant l’option d’achat, ou le restituer pour changer de véhicule. Vous avez accès à des véhicules hybrides ou électriques pour rouler plus propre et circuler librement dans les zones à faibles émissions. Pour plus d'informations, contactez l’un de nos conseillers.

    - avec la LLD, vous n’avez aucune démarche à accomplir, nous nous occupons de tout ! Vous bénéficiez en parallèle de services optionnels comme l’assistance, le dépannage et l’entretien de votre véhicule. Les loyers peuvent être adaptés et sans apport. À la fin du contrat, vous n’avez plus qu’à restituer le véhicule. La LLD constitue un bon moyen de passer à une mobilité automobile plus verte, pour les particuliers comme pour les professionnels. Pour plus de renseignements, n’hésitez pas à prendre contact avec l’un de nos conseillers.

    Des aides pour acheter des véhicules et circuler en ZFE
    Afin d’encourager l’achat d’un véhicule moins polluant, l’État a prévu des aides :

    • la prime à la conversion qui peut aller jusqu’à 5 000 € dans le cas général et 6 000 € dans les zones à faibles émissions ;
    • le bonus écologique, qui permet de recevoir sans conditions de revenus une aide à l'achat ou à la location d'un véhicule électrique ou hybride rechargeable, dont le taux d'émission de CO2 ne dépasse pas 50 g/km.

    Il est possible de profiter de la prime à la conversion et du bonus écologique en même temps.

    Que se passe-t-il en cas de non-respect de la circulation en ZFE ?
    Les véhicules identifiés comme polluants et circulant en ZFE sans vignette Crit'air ou sans autorisation seront verbalisés. Les amendes vont jusqu'à 450 € mais, dans la plupart des cas, il s'agit d'une amende forfaitaire de 68 € (135 € pour les poids lourds).

    Le 13 juin 2022