Filtrer par année
    vélo

    Tenter des vacances en mode slow

    Dans le monde d’après la crise sanitaire, alors que la prise de conscience environnementale se diffuse, une tendance de fond s’installe : le tourisme durable ou Slow tourisme. Autrement dit des vacances zen, à moindre impact environnemental, où l’on vit des expériences authentiques. On fait nos valises et on y va pour les explications !

    Après deux ans de restrictions dans leurs déplacements et de confinements, les Français peuvent de nouveau envisager des vacances plus ou moins loin de chez eux. Cela tombe bien, ils en ont envie ! En effet, 63 % d’entre eux envisagent de partir en vacances durant l’été 20221. Ils en avaient également envie en 2021 mais étaient beaucoup moins certains de le faire en raison de la situation sanitaire2.
     

    Qu’est-ce que le slow tourisme ou “Tourisme lent” ?

    Si l’envie est là, elle s’exprime de façon nouvelle. Car voyager “dans le monde d’après” n’est plus tout à fait pareil : ainsi 70 % des Français font part de leur envie de voyager “autrement”3. Cette tendance a un nom, le tourisme durable ou Slow Tourisme. Elle a émergé avant la crise sanitaire du fait des inquiétudes sur le changement climatique, mais la pandémie du Covid-19 lui a donné un coup d’accélérateur4.
    Le slow tourisme repose sur plusieurs grands principes5 : on prend son temps en privilégiant la qualité de l’expérience à la quantité de choses à faire, on recherche une véritable immersion dans l’écosystème de sa destination, et surtout, on prend en compte la préservation de l’environnement et la réduction de son propre impact écologique.
     

    Le slow tourisme, un univers de nouvelles expériences

    Ces principes se traduisent d'abord dans les intentions des vacanciers Français : 61% d’entre eux se déclarent plus préoccupés par leur impact environnemental qu’avant la pandémie et 44 % sont prêts à payer plus cher pour des séjours respectueux de l’environnement 6.
    Concrètement sur le terrain, le slow tourisme se traduit surtout par des choix de solutions spécifiques, différentes des traditionnels lointains voyages tout compris en groupe organisé7. Par exemple, on part près de chez soi, à la (re)découverte de son patrimoine régional, à l’occasion de “micro-séjours” locaux ce qui évite les longs trajets en voiture ou en avion et profite à l’économie locale. Avec le “City break*” également, on profite d’un week-end classique ou prolongé pour aller découvrir une ville, souvent en logeant “chez l’habitant”, moyennant un loyer ou un échange temporaire de domicile. Une belle façon de voyager en multipliant les rencontres et les découvertes de différents modes de vie. On recherche également une forme d’authenticité, de retour à la nature, en renouant avec les séjours à la ferme, revisité en mode “bio”, au cours desquels on donne même un coup de main en échange du gîte et du couvert : c’est le principe du “woofing”**8. Enfin, on redécouvre les attraits du camping, mais en version améliorée, plus confortable, plus innovant, parfois même luxueux. En un mot, du “glamour camping”..., bref, du “glamping “9 !
     

    Bon à savoir

    Ces nouvelles formes de tourisme sont autant d'opportunités pour les professionnels du secteur, qui cherchent à attirer les vacanciers qui veulent voyager en prenant leur temps, s’imprégner de la nature et découvrir des endroits authentiques. Ils y sont d’ailleurs encouragés par les pouvoirs publics dans le cadre des plans France Relance et Destination France10. Pour s’orienter dans cette offre pléthorique, sites web et plateformes de réservation spécialisées dans le slow tourisme se multiplient. Vous êtes intéressés ? Retrouvez toutes les informations utiles sur Internet en recherchant : « séjour tourisme durable France » ou « séjour slow tourisme France ».
     

    Tourisme durable : ralentir, c’est l’avenir ?

    Loin d’être une mode passagère, l’univers du slow tourisme est une tendance appelée à durer, portée par les prises de conscience environnementales, mais aussi les incertitudes sur le pouvoir d’achat, la conjoncture économique, les prix de l’énergie11. Le tourisme durable et de proximité, en mode “slow”, est ainsi pour les Français l’occasion de faire contre mauvaise fortune bon cœur, en repensant leurs loisirs et leurs plaisirs compte tenu des nouveaux enjeux écologiques et économiques, et de partir à la redécouverte des richesses et des beautés de leurs régions... et en prenant leur temps !
     

    *city break = séjour en ville
    **woofing = travail contre hébergement
     

    Sources :

    (1) Enquête G2A Consulting, Tendance G2A Littoral 2022, Seconde édition (2022, 31 mars). Consultée sur https://www.g2a-consulting.com/wp-content/uploads/2022/02/tendance-g2a-littoral-31-mars-2022-3.pdf
    (2) Sondage Ipsos, les vacances 2021 des Français (2021, avril). Consulté sur https://www.ipsos.com/fr-fr/les-vacances-2021-des-francais
    (3) Camille MOREAU, Les "vacances de rêve" des Français ne seront plus les mêmes après la pandémie, Geo.fr (2021, 27 juillet). Consulté sur https://www.geo.fr/voyage/les-vacances-de-reve-des-francais-ne-seront-plus-les-memes-apres-la-pandemie-205652
    (4) Delphine LEFEUVRE, Slow tourisme : une tendance accentuée par le Covid-19, Geo.fr (2021, 17 août). Consulté sur https://www.geo.fr/voyage/slow-tourisme-une-tendance-accentuee-par-le-covid-19-205737
    (5) Étude sectorielle KPMG, L’industrie hôtelière française en 2020, 43e édition (2020, septembre). Consultée sur https://www.kpmg-pulse.fr/wp-content/themes/twentynineteen-child%20-theme/assets/documents/Etude-Industrie-Hoteliere-Francaise-2020.pdf
    (6) Camille MOREAU, opt.cit.
    (7) Étude KPMG, opt.cit.
    (8) La pratique du WOOFing dans une ferme biologique à Étaples, reportage France 3 Hauts de France, (2020, 15 octobre). Consulté sur YouTube, https://youtu.be/wzDjkxqlDJo
    (9) Article Tentez l’expérience du glamping !, bienpublic.com (2022, 27 avril). Consulté sur https://www.bienpublic.com/magazine-tourisme-et-patrimoine/2022/04/27/tentez-l-experience-du-glamping
    (10) Article France Relance : 73 projets "Slow tourisme" soutenus par le fonds Tourisme durable, Site du ministère de la Transition écologique (2022, 1er février). Consulté sur https://www.ecologie.gouv.fr/france-relance-73-projets-slow-tourisme-soutenus-fonds-tourisme-durable
    (11) Article Le tourisme se développe dans un contexte d’incertitudes, ONU tourisme actualités n°41, Organisation mondiale du Tourisme, (2022 31 mars). Consulté sur https://www.unwto.org/fr/le-tourisme-se-d%C3%A9veloppe-dans-un-contexte-d-incertitude

    Le 22 juin 2022