Sablieremoji
Vous avez des projets en attente...

Reprenez là où vous en étiez grâce à l'historique de vos simulations et demandes de crédit.

Besoin d'aide ?

Filtrer par année
    Logo Sofinco
    Toutes les aides financières pour effectuer une rénovation de sa maison

    Les aides qui vous aideront à réaliser des travaux de réhabilitation de votre logement en 2021

    Vous devez refaire l'isolation de votre grenier, changer vos anciennes fenêtres ou faire une évaluation complète de l'efficacité énergétique de votre maison ? Les travaux d’optimisation de votre qualité de vie et de contrôle de votre consommation d'énergie ne manquent pas. Voyez comment vous parviendrez à réduire le montant des dépenses.

    Les aides financières pour rénover ou construire sont en effet variées, en voici un récapitulatif.

     

    1. MaPrimeRénov' : une aide pour les ménages à faibles revenus

    Les familles ont la possibilité de bénéficier de ce soutien financier depuis le 1er janvier 2021. Fin 2020, seuls les ménages aux revenus modestes, voire très réduits, pouvaient bénéficier de MaPrimeRénov'. Les seuils de référence sont ceux employés par l'Anah. La quantité à octroyer dépend de la nature des travaux (uniquement les rénovations énergétiques sont visées) et de l'indice de rente.

     

    2. L'Anah : plus de 2,7 milliards d'euros en aides pour son programme Habiter Mieux Sérénité

    L'Anah (Agence nationale de l'habitat) affiche un volume budgétaire sans précédent pour 2021 : 2,7 milliards d'euros.
    Ainsi, les propriétaires et/ou les locataires ont la possibilité de pouvoir prétendre à des aides pour entreprendre des travaux dans le domaine de la réforme énergétique (en fonction des revenus) et cela à tout moment de l'année. En revanche, ces travaux ne peuvent être exécutés que par un expert RGE.
    Elle peut être obtenue pour tous les types d'interventions de rénovation des installations de chauffage qui se traduisent par des économies d'énergie significatives d'au moins 35 %.

     

    3. L’Eco-PTZ: Admissibilité des résidences ayant une ancienneté de plus de deux ans

    L'éco-prêt à taux zéro a été prolongé jusqu'en 2021, mais dans une version plus élémentaire et plus consolidée. Il est destiné à régler à taux zéro la modernisation énergétique de votre logement afin de réduire votre consommation d'énergie. Les maisons construites depuis plus de deux ans sont admissibles à l'aide à compter de 2020 et les actions d'isolation des planchers sont couvertes.

     

    4. TVA à taux réduit de 5,5%

    Cet abaissement du taux de TVA à 5,5 % s'applique aux travaux de réhabilitation énergétique et aux travaux entrepris dans le cadre de ces derniers (par exemple, la dépose et la pose de radiateurs ou la dépose de carrelage des sols ou des murs). Pour avoir droit à cette réduction, votre maison doit avoir été construite depuis plus de deux ans et les travaux doivent être exécutés par une société. Cette société est tenue de vous fournir un certificat.

     

    5. Certificats d'économies d'énergie

    Le programme en question peut s'avérer quelque peu compliqué lorsqu'il s'agit de le maîtriser. L'État contraint les fournisseurs d'énergie à restreindre leur demande d'énergie. A cet égard, l'un des moyens est de soutenir leurs clients en vue de favoriser les économies d'énergie moyennant la réalisation de travaux de modernisation.
    Si les ménages font appel à une entreprise RGE (Reconnu garant de l'environnement), un projet de dossier doit être soumis à un organisme spécialisé. Une fois cette demande ratifiée, les particuliers pourront bénéficier d'un certain montant de financement (généralement plusieurs centaines d'euros) et, en retour, le fournisseur obtiendra un certificat d'économie d'énergie (CEE) pour attester de ses actions vis-à-vis de l'État. Il convient de préciser que les termes "CEE", "Certificat d'économies d'énergie" ou "prime énergie" sont employés indistinctement.

     

    6. Exemption de la taxe foncière

    Si vous modifiez votre logement ou si vous modifiez l'utilisation d'une partie de la maison (par exemple, en transformant un garage en salle de séjour), vous devez déposer une demande auprès des autorités fiscales pour être exempté du paiement de la taxe foncière pendant une période de deux ans à compter de l'achèvement des travaux.

     

    7. Coup de Pouce : une contribution des fournisseurs d’énergie

    La prime Coup de Pouce acquittée par les fournisseurs d'énergie (EDF, Engie, Total, etc.), est réglementée par l'État. Cette prime est applicable jusqu'au 31 décembre 2021, mais reste soumise à un certain indice de revenu (revenu fiscal de référence), de sorte que les ménages aux revenus les plus faibles puissent être privilégiés.
    La prime Coup de Pouce permet de remplacer une chaudière au charbon, au fioul ou au gaz par une chaudière à biomasse, une pompe à chaleur, un système solaire mixte ou une chaudière à gaz présentant un excellent taux de rendement énergétique.

     

    8. Le chèque Énergie : sans démarche

    Depuis 2018, il est payé aux bénéficiaires chaque année, montant qui est automatiquement établi par l'administration fiscale en fonction des revenus qui ont été déclarés.
    Il est utilisé pour acquitter les factures d'énergie, mais peut également servir à payer le remplacement d'une chaudière ou d'une pompe à chaleur. Le montant oscille entre 48 € et 277 €.

     

    Faire jouer la concurrence des prestataires

    Il existe aussi une astuce pour payer vos travaux moins cher. Comparez également les offres des artisans et fabricants-installateurs entre elles !

    En effet, en confrontant les devis des professionnels, vous vous assurez de payer vos travaux au meilleur prix.

     

     

    Le 10 août 2021